P.V.C.A

20 janvier 2019

Pose longue et stabilisateur ? - réponse de Compétence Photo (janvier 2019)

Question à Compétence Photo - Objet : Pose longue numéro 67

 

Bonjour,

Je suis un fidèle lecteur de Compétence Photo, photographe amateur, membre du club photo de Le Neufbourg 27110.

Nous nous posons la question suivante "quid du stabilisateuren pose longue dès lors que le boitier est sur un trépied : faut-il oui ou non le désactiver ?

Je pensais trouver la réponse dans le numéro cité en marge.... mais sauf erreur aucune allusion sur ce point.

Il me serait agréable d'avoir la position d'un spécialiste et avoir la justification technique.

Il y a peut-être une réponse différente selon que la stabilisation est sur le boitier ou sur l'objectif ?

Excellente journée à vous.

Antoine 

 

Réponse par Hervé CAFOURNET  

Merci pour votre fidélité à notre magazine et de votre question à laquelle je me fais une joie de répondre.

En effet, je n'ai pas abordé l'usage du stabilisateur d'image dans ce dossier (du N°67) car son usage est incompatible avec le trépied, qui est plus que nécessaire pour effectuer des poses longues. Qu'il soit dans l'appareil ou dans l'objectif, le stabilisateur d'image doit être systématiquement désactivé lorsque l'appareil photo repose sur un support stable comme un trépied, un cairn en pierre, un rebord de fenêtre etc. Cela peut entraîner son dysfonctionnement et, au final, ruiner les images prises s'il reste activé. Avec certains objectifs Canon, stabilisateur + trépied = vibration du stabilisateur, donc image(s) ruinée(s). Le stabilisateur d'image est recommandé uniquement lorsque l'appareil repose sur une base instable : main levée, épaule d'un voisin, une barque, monopode (plus stable certes, mais instable par nature), etc. Même si les boîtiers et objectifs récents peuvent tolérer son usage sur un trépied, mon avis est plutôt de le déconnecter car il n'apportera rien, l'appareil étant déjà stabilisé. 

Toutefois les rafales de vent entraînent des vibrations au niveau des filtres rectangulaires qui agissent un peu comme une voile au vent. Ces vibrations sont très rapides et ont une amplitude très variable ; elles n'empêchent pas le flou de bougé, stabilisateur activé ou non, car leur amplitude et leur fréquence dépassent celles supportées par le stabilisateur, surtout avec un téléobjectif. Toujours pour cette même raison, il est fortement déconseillé d'appuyer un objectif sur la surface dure d'un engin motorisé (voiture, bateau, avion, hélicoptère). Avec un trépied, mieux vaudra alors monter le collier de pied de l'objectif (s'il est prévu pour) et d'y installer le sabot du trépied pour un meilleur équilibre de l'ensemble. Pour certaines images, il m'est arrivé de placer mon corps en opposition pour mettre l'appareil à l'abri du vent. Évidemment, au-delà d'une certaine limite, mieux vaut plier bagage et renoncer à la pose longue. Je connais quelques séances de prises de vue par grand vent près d'une falaise qui se sont terminées de façon dramatique...

Il faudra aussi éviter de déployer la potence centrale du trépied et, éventuellement, rajouter un contrepoids (sac à dos, sac plastique avec bouteilles d'eau, bouillotes...) en-dessous de la potence qui dispose d'un anneau ou d'un crochet (en standard ou en option) prévu à cet effet. C'est aussi la raison pour laquelle je choisis toujours un trépied supportant un poids maximum bien supérieur au poids de l'appareil en configuration maximale. 

En pose longue, la première cause de vibration est le photographe lui-même s'il n'utilise pas une télécommande (filaire ou hertzienne) pour déclencher l'appareil. Rares sont ceux qui appliquent la procédure suivante que je vous conseille de suivre scrupuleusement, avec ou sans  télécommande. Calez le retardateur à 2 secondes et réglez votre boîtier pour qu'il effectue un relevage du miroir préalable. Cela évitera toute vibration due à la procédure de déclenchement (appui sur le bouton, relevage du miroir, retrait de la main du boîtier), car un premier appui sera chargé de relever le miroir et un deuxième appui assurera la prise de vue, avec un retard de 2 secondes. Vous minimiserez ainsi tout risque de bougé qui pourrait être dû à votre intervention.

Je reste à votre disposition pour tout complément d'information.

J'en profite aussi au nom de toute l'équipe de Compétence Photo pour vous souhaiter une bonne et heureuse année 2019, remplie de joie et beaux clichés à venir.

Avec mes respectueuses et chaleureuses salutations.

Hervé CAFOURNET Auteur - Photographe - Rédacteur. Le 10 janvier 2019

 

- Merci à Antoine pour sa communication -

 

Posté par Avranches-Photo2 à 20:07 - - Permalien [#]

03 janvier 2019

Photos préférées de Roger

7-Phare de la Hague (Goury)

Découvrer les autres photos de son album : lien

 

Posté par Avranches_Photo à 10:23 - - Permalien [#]
Tags :
17 décembre 2018

Meilleurs Voeux

joyeuses_fêtes (FPF)

Posté par Avranches-Photo1 à 16:43 - - Permalien [#]
17 novembre 2018

Dur combat

Dur combat

Photo prise par Daniel H.

Canon 600D - Objectif Sigma 18-200

Posté par Avranches-Photo1 à 01:29 - - Permalien [#]